Hantée

Abandoned House Living Room

À quel moment se remet-on de son passé ? À travers Les maisons, Tessa tente de répondre à cette question lorsqu’elle revoit son amour de jeunesse bien des années après que leur relation ait connu un terme. Plus le temps avance, plus Tessa se demande si on se remet réellement un jour de son passé.

Lorsque j’ai terminé ma lecture, j’ai eu ressenti plutôt positif. Pourtant, aujourd’hui, alors que j’ai refermé ce livre il y a plusieurs jours déjà, mon souvenir commence déjà à s’estomper. Je pense qu’il m’a manqué un petit quelque chose, cet élément de plus qui fait chavirer mon coeur.

L’histoire de Tessa m’a laissé perplexe. Sa vie est plutôt banale: elle a un travail, un mari et trois enfants. Puis un jour, elle tombe sur son ex. À partir de ce moment-là, elle remet tout en question. Si cette réaction est naturelle, je pense qu’elle m’a un peu énervée. Elle a un mari idéal, trois garçons adorables et elle est prête à tout risquer pour retrouver la fougue du premier amour. Elle ne réfléchit même pas: elle va revoir son ex, peu importe le prix à payer. J’aurais aimé sentir le déchirement de Tessa, alors que tout ce que j’ai vu est sa lâcheté. Certes, on peut y voir du courage puisqu’elle est prête à tout, mais en quoi est-ce courageux d’abandonner des gens qui comptent sur elle ?

À un moment, Tessa retourne loin dans son passé et elle aborde le sujet de sa mère. Ces pages m’ont énormément plu puisqu’elles nous présentent Tessa à son commencement dans la vie et on voit rapidement que ses fondations ne sont pas très solides.

Je ne comprenais pas encore que ça n’avait rien à voir, que ce qui la tendait à se rompre, c’était l’effort contenu qu’elle mettait à ne pas me décevoir, à ne pas révéler l’inconstance financière de mon père; ce qui faisait trembler ses lèvres, c’était l’amour.

La plume de Fanny Britt est de celle qui se laisse lire avec fluidité. On ne voit pas les pages défilées, car on a l’impression d’écouter un ami qui nous raconte sa vie. Et on ne se lasse pas de l’entendre.

Malgré tout, je pense que Les maisons possède du matériel qui nous porte à réfléchir. Qu’on soit en accord ou non avec les choix de Tessa, on se met facilement à sa place et on se demande rapidement quels auraient été nos choix. Après tout, qui n’a jamais été tenté par son passé ?

 

cropped-separateur.png

9782924491119_originalDans trois jours, Tessa, agente d’immeuble et mère de trois enfants, a rendez-vous avec un homme.
Entre-temps, il y aura des visites de propriétés, l’essayage d’un maillot de bain, un pont à ne pas briser, des rappels de l’enfance, la peur de vieillir dans l’amertume. Habitée par une peine indélogeable, Tessa examine les contours de son passé. Cesse-t-on un jour de désirer ce que l’on a si ardemment voulu ?

★★★☆☆

BRITT, Fanny, Les maisons, Montréal, Le cheval d’août, 2015, 221 p.

 

Publicités

6 réflexions sur “Hantée

  1. Je trouve ça surprenant qu’elle ait choisi l’autre. D’habitude dans ce genre d’histoires, les deux âmes-soeurs se croisent, vivent une dernière aventure ensemble, puis retournent dans leurs vies respectives à l’aube, sans même chambouler la famille de celui qui est confortablement marié (parce qu’il en a toujours un qui est resté à stagner dans le passé). Du coup, je suis vraiment ébahie.

    J'aime

      • Oups, désolée! ahaha
        Je parle beaucoup de son passé parce que pour la quasi-totalité du livre, elle ne parle que de son ex et elle veut tout abandonner pour le revoir. Elle se dit vraiment « je sais que je vais tout gâcher avec ma famille, mais c’est pas grave », demême, sans plus y penser. C’est ce qui m’a dérangée durant ma lecture. Mais en même temps… aurais-je fait mieux? Je sais pas.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s