Edgar Allan Poe revisité

edgarallanpoe

logo-defi-12-mois-bicolore-violet-corailPour le défi « 12 mois, 12 amis, 12 livres », je devais lire Le Poète de Michael Connelly durant le mois de mai, livre suggéré par mon petit papa. J’avais bien hâte de découvrir l’auteur préféré de mon père pour ce qui a trait aux romans policiers et j’avoue avoir été très satisfaite, malgré une lecture qui s’annonçait plutôt mitigée.

Le Poète raconte l’histoire de Jack, un journaliste, qui apprend que son frère jumeau a été retrouvé mort dans sa voiture. Toutes les pistes pointent vers un suicide, mais Jack n’y croit pas. Il décide alors de commencer sa propre enquête et découvre rapidement que d’autres suicides ont été réalisés de la même façon que celui de son frère et toutes les personnes qui se sont suicidées ont laissé comme note quelques vers d’Edgan Allan Poe. En parallèle, le lecteur suit l’histoire d’un pédophile et tranquillement, les deux histoires vont se rejoindre…

Si j’ai su reconnaître le génie de Connelly, je dois avouer que j’ai eu besoin de dépasser les 100-200 pages pour y parvenir. Dès les premières pages, Jack m’exaspérait : je trouvais qu’il se prenait pour un autre. Et son métier de journaliste, parlons-en… Je déteste les journalistes dans son genre; ceux qui sont toujours à l’affût du premier scoop, même si cela peut faire du dommage aux personnes autour d’eux. Je comprends que pour réussir, un journaliste doit s’intéresser aux primeurs, mais à mes yeux, cela ne doit pas être aux dépends de ses proches. Ainsi, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à Jack. En fait, je ne crois pas y être parvenue complètement.

Quant à la plume de Connelly, je n’ai pas été convaincue non plus. C’est plutôt simple et je n’ai pas senti qu’il y avait un travail particulier pour trouver les mots exacts. Moi qui aime tant les beaux mots et les belles phrases travaillées, je suis demeurée le ventre vide.

Toutefois, l’intrigue est là et elle sauve la mise ! Il est vrai que Connelly prend tout son temps pour mettre l’intrigue bien en place, mais mon père m’a confirmé que c’était commun chez cet auteur (Si mon père le dit, c’est vrai!!!). Cependant, lorsqu’on embarque bien comme il le faut dans l’intrigue, il est impossible d’en sortir. Et lorsqu’on croit que Connelly a terminé avec nous, il en rajoute encore. C’est un maître dans l’art des revirements ! Je n’aurais jamais pu découvrir le coupable; quand j’avais enfin une idée de qui ça pouvait bien être, l’auteur prenait plaisir à m’envoyer dans la direction opposée.

En somme, j’ai passé un agréable moment avec cette lecture, car elle a su me tenir en haleine et j’ai rapidement mis les petits points qui me dérangeaient de côté. Connelly a écrit une suite au Poète: Les Égouts de Los Angeles et j’ai envie de dire que je me laisserai tenter, mais on verra.

cropped-separateur.png

le-poete_couvLe policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d’une affaire de meurtre abominable, son enquête n’avançait pas. Lorsqu’il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d’y croire. En cherchant à comprendre, il découvre d’autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d’adieu composées d’extraits de poèmes d’Edgar Poe. Un effrayant tableau d’ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu’une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

★★★☆☆

CONNELLY, Michael, Le Poète, Paris, Seuil, 1996, 477 p. 

Publicités

5 réflexions sur “Edgar Allan Poe revisité

  1. J’aime les thriller mais pas quand il s’agit d’enquête avec le FBI peut-être parce que je ne trouve pas ça réaliste… ou que je ne connais pas et du coup je ne serai pas du tout transportée.

    J'aime

    • Pour ma part, je ne lis pas beaucoup de thriller, alors je n’ai pas réellement d’opinion sur le FBI. C’est vrai que souvent, on dirait que s’ils prennent pour d’autres, meilleurs que tout le monde… ça, ça m’a un peu dérangée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s