Le meilleur livre que j’ai lu de toute ma vie

15967111_10210218332967761_2043981509_o

Comment vous expliquer… Hier soir, j’ai commencé ma lecture de Songe à la douceur et je n’ai pas été capable de m’arrêter jusqu’à ce que j’atteigne la fin. Il se faisait tard, mais je ne pouvais m’arrêter. J’ai ainsi lu ce livre d’une seule traite, sans aucune interruption, et je ne trouve toujours pas les mots pour vous expliquer ce que ce roman m’a fait ressentir.

En ouvrant les pages de ce livre, la seule information que je possédais était que Clémentine Beauvais s’était inspirée du roman d’Alexandre Pouchkine, Eugène Onéguine. Et je me considère chanceuse. Parce que j’ai foncé dans cette histoire tête baissée et le coup de coeur m’a sauté au visage dès les premières pages. J’ai été happée. Le souffle m’a manqué. Alors tout ce que je vous dirai de cette histoire -bien que le résumé se retrouve au bas de l’article, bien à vous de le lire ou non-, c’est qu’il s’agit d’une histoire d’amour manquée entre deux jeunes gens, une qui aimait trop, un qui ne savait pas comment aimer. Et on aimerait que le livre ne se termine jamais pour ne jamais avoir à être séparé d’Eugène et de Tatiana.

« Je sais — et l’un et l’autre, sans se le dire, savaient aussi
qu’ils vivaient là ce que l’on vit si peu de fois,
si peu de temps,
l’un de ces moments comme une bille de mercure,
élémentaire,
où tout est simple, beau, et entier, et précis,
organisé : tout se répond,
ce dont on parle, et le ton de la voix, et ce décroisement de jambes et ce hochement de tête,
tout est exactement à sa place[…] »

Pour moi, pour qu’un livre soit un coup de coeur, il faut que la plume de l’auteur me marque, qu’elle m’atteigne bien loin à l’intérieur de mon être. Et que dire, que dire de l’écriture de Clémentine Beauvais ! Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à trouver les bons mots. Le livre est écrit en vers, en mémoire à Eugène Onéguine, et la plume de l’auteure déborde de poésie, d’amour, de subtilité et d’intelligence. Alors ne soyez pas effrayés devant ces vers : l’auteure les maîtrise à perfection. C’est beau, c’est tout simplement beau. Si j’avais écrit un livre, j’aurais aimé que ce soit Songe à la douceur.

Mis à part l’histoire et la stylistique, un autre aspect de ce roman qui m’a captivée est la narratrice. Elle se mêle à l’histoire, elle interagit avec Eugène et Tatiana, elle se moque d’eux et elle a envie de les prendre dans ses bras. La narratrice crée ainsi une distance entre le lecteur et les personnages, mais aussi une proximité. On sent qu’il s’agit là d’une histoire puisqu’il y a quelqu’un qui connaît tout sur tout, mais les personnages sont capables d’avoir des secrets que la narratrice ne connait pas. Du coup, on envie un peu cette dernière parce qu’on voudrait bien, nous aussi, communiquer avec les personnages comme elle le fait.

J’ai bien du mal à vous écrire clairement mon ressenti sur ce roman, mais une chose est certaine, il m’a complètement ensorcelée. Je n’ai pas pu le lâcher; je ne voulais pas. Et je réalise maintenant que je suis un peu dans le pétrin, car comment arriverai-je un jour à trouver un livre qui lui arrivera ne serait-ce qu’à la cheville ?

« — et je suis sûre que parmi vous,
il y en a qui pensent,
parfois, à des amours gâchées
il y a deux, trois ou dix ans.
Ce n’est pas pire après dix ans,
ça n’augmente pas nécessairement avec le temps,
ce n’est pas un investissement,
le regret.
Il n’y a pas toujours de quoi en faire une histoire.
Mais pour ces deux-là, vous m’excuserez de faire une exception.
Regardez comme ils chancellent de se revoir.
Regardez un peu leurs regards… »

separateur

couv-songe-a-la-douceur-620x987

COUP DE COEUR ♥

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a quatorze ans, il en a dix-sept ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon.
Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ?
C’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc en vers, pour en garder la poésie.

BEAUVAIS, Clémentine, Songe à la douceur, Paris, Sarbacane, 2016, 238 p.

Publicités

7 réflexions sur “Le meilleur livre que j’ai lu de toute ma vie

    • C’est un livre très beau oui et tellement touchant. Je ne pensais pas qu’un livre jeunesse avait encore le pouvoir de me toucher de la sorte! Lis-le si tu en as l’occasion, il se lit très rapidement. Et merci beaucoup, j’aime beaucoup le tien aussi! J’aime découvrir un blog qui est plus axé sur les classiques, c’est quand même rare. Autant qu’ils sont mis sur un piédestal, on dirait que personne ne les lit jamais… alors j’aimerais qu’on en parle 🙂

      J'aime

      • Tout à fait d’accord avec ce que tu dis ! Je me sens souvent décalée avec les autres blogs qui parlent beaucoup plus (voir que) de littérature contemporaine… ce qui est très cool et séduisant aussi ! Mais c’est vrai que dans mes études je dois lire beaucoup de classiques, donc j’ai plus de mal à trouver le temps de lire des livres qui sortent en ce moment. Et en même temps, je pense que pour comprendre un peu plus la littérature contemporaine, il est important de lire ceux qui les ont précédé et qui leurs ont permis d’écrire ce qu’ils écrivent aujourd’hui… Et je suis ravie de pouvoir en parler avec toi ! Je reviendrai donc volontiers zieuter sur tes nouvelles chroniques 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Moi aussi je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis!! C’est plaisant de trouver quelqu’un qui partage notre opinion sur la littérature en général. Au plaisir de se reparler!! 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s